Team Sonic Racing : aussi fun qu’un Mario Kart ?

Note : à cause d’un problème de sauvegardes de carte SD, les images de ce test ne sont pas les miennes.

Il est enfin là !

Eh ben dis-donc, je l’ai attendu ce Team Sonic Racing. Totalement comblé par Sonic and All-Stars Racing Transformed, j’attendais beaucoup du dernier Mario Kart de Sonic.
J’ai été globalement comblé par le jeu, mais il présente malgré tout quelques défauts.
Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un test du jeu et de vous donner mon avis dessus.

Un vrai Sonic Racing

 
Pour commencer, je me dois de mettre les points sur les I. Team Sonic Racing est un vrai Sonic Racing, qui satisfait les fans. Les courses sont toujours aussi nerveuses, dynamiques mais surtout très jouissives.
Au cours de mes sessions, jamais une course m’a lassé ou m’a invité à quitter le jeu et à ne plus y revenir.
Le jeu possède toujours les éléments « piliers » qui faisaient la renommée de Sonic & All-Stars Racing Transformed : un gameplay fun, des circuits colorés et de musiques type-Sonic.
Cependant, Team Sonic Racing n’est pas Sonic & All-Stars Racing Transformed, et du coup : fini les transformations !
En effet, les circuits ne changeront plus à chaque tour et vous n’aurez plus la possibilité de planer et naviguer dedans. Mais est-ce que cette absence est regrettable ? Eh bien non car cette absence est comblée par une grande nouveauté et pas des moindres : le jeu en coopération.
Dans ce nouveau type de course, il est possible d’offrir des objets dont on n’a pas besoin à ses alliés, et inversement et de les aider à charger leurs jauges de Superturbo, qui est l’équivalent du mode All-Stars Transformed.

La traînée jaune que votre véhicule libère pourra être exploitée par vos coéquipiers, qui
n’ont qu’à rouler dessus pour remplir leurs jauges de superturbo.

Néanmoins, il reste évident que le superturbo n’égale pas le mode All-Stars Transformed, notamment par la maniabilité qui est dans ce Sonic Team Racing assez mauvaise : on va beaucoup trop vite et le fait que l’aide à la conduite est moins importante est assez dérangeant. On fonce dans les murs, ce qui nuit un peu à l’expérience de jeu.

Autre nouveauté du jeu : les doublages.
En effet, pendant les courses, les personnages vont parler en fonction des événements (par exemple, si vous ratez une figure ou si on vous recevez des dégâts à cause d’un objet).
Cependant, la VF devient vite insupportable, donc au final, pas top cette nouveauté.

Note : j’ai remarqué quelques petits problèmes en jouant à Team Sonic Racing, mais qui ne sont pas assez importants pour que j’en parle plus.
Je note tout de même un léger manque de finitions.

Des circuits assez moyens & un roaster pauvre

  Les circuits sont plutôt nombreux (21 pour être précis) mais ils sont cependant peu inspirés. En effet, certains circuits se ressemblent beaucoup, et c’est tout simplement dû au fait que les développeurs n’y ont pas assez accordé d’importance. Du coup, il y a des passages entiers dans les anciens circuits qui ont été gardés, et pour avoir joué à Sonic All-Stars, c’est clairement dérangeant.
Chaque tour dans un circuit se ressemble, et pour un Sonic Racing, c’est assez déplaisant, d’autant plus que ces circuits manquent de visibilité, ce qui a pour effet de toujours nous amener à prendre les mêmes chemins alors que deux ou trois autres s’offraient à nous. Dommage.

  Vous avez pas remarqué quelque chose dans le titre du jeu ?
Yep, y’a plus « All-Stars », ce qui signifie que Team Sonic Racing dit bye-bye à tous les guests de son prédécesseur : AiAi, Amigo, Beat, Banjo & Kazooie, B.D. Joe, Ryo Hazuki et j’en passe.

21 personnages classiques, uniquement de l’univers Sonic
Source : Prosafia Gaming sur YouTube

Ici, SEGA a voulu exclure toutes les licences ne venant pas de la saga des Sonic pour créer un jeu avant tout 100% Sonic.
On regrette quand même l’absence de diversité dans le roaster, mais il faut tout de même rester indulgent.

Si vous souhaitez avoir plus d’information à ce sujet, sachez que le directeur du jeu a répondu à une interview à ce sujet : https://nintendoeverything.com/team-sonic-racing-devs-on-why-non-sonic-universe-characters-were-dropped/

Un aspect visuel limité, mais une très bonne OST

  Pour moi, ce n’est pas l’aspect graphique qui est le plus important dans un jeu.
Mais là, il y a totalement un manque d’effort sur les graphismes.
En effet, j’ai pu voir beaucoup d’aliasing et de textures pauvres en jeu.
De plus, le jeu ne tourne pas à 60 FPS, donc niveau optimisation, c’est vraiment limite.
Je veux bien qu’on soit sur Switch, mais quand même, ce serait bien de savoir optimiser un jeu !
Néanmoins, le jeu se rattrape sur sa direction artistique, qui est vraiment classe et dans le ton de l’univers Sonic.

En plus de ces problèmes graphiques, j’ai pu remarquer la rigidité des menus.
D’habitude, j’accorde pas vraiment d’importance aux menus et interfaces mais ici, j’ai vraiment remarqué un problème.
Dans certains menus, le curseur a vraiment des mouvements lents et, en plus de ça, certains éléments apparaissent en retard.

  Au-delà de l’aspect visuel, j’ai pu remarquer une bande-son vraiment bonne.
Dans le thème de l’univers Sonic, les musiques étaient un vrai plaisir auditif, ce qui constitue un très bon point pour le jeu.
Les courses sont encore meilleures quand elles sont accompagnées d’une bonne OST, et fort heureusement, c’est mission accomplie pour celle de Team Sonic Racing.
Comme la tradition du blog le veut, voici une de mes musiques préférées du jeu : https://www.youtube.com/watch?v=KMDipDnwV5k
Cependant, je trouve certaines musiques pas folles mais, ça ne change en rien la qualité du jeu.

Un excellent contenu & une longue durée de vie

 
Derniers gros points du jeu que j’aimerais aborder : le contenu et la durée de vie.
Comme on pouvait s’attendre, le contenu de Team Sonic Racing est exemplaire : plusieurs modes de jeu sont proposés au joueur, dont le mode aventure, structuré comme celui de All-Stars Racing Transformed.
Par contre, SEGA a voulu ajouter une histoire, et je pense que c’est une véritable erreur.
Le scénario est franchement pas remarquable du tout, et, après le début de la campagne, on oublie totalement qu’il existait.

Interface du premier monde du mode aventure.
Source : Galax sur Youtube

Il existe cependant un bouton qui permet de jouer une course mais avec des dialogues avant et après, mais il est caché, et du coup, on ne lit jamais les dialogues.
Plusieurs mondes aux paysages différents les uns des autres (on remarque notamment les montagnes enneigées et le désert), composés de plusieurs niveaux (dont le nombre augmente en avançant dans l’aventure).
On retrouve principalement des courses en équipes, traditionnel mode de course du jeu, mais également des niveaux bonus où vous jouerez cette fois seul, et vous devrez atteindre un objectif fixé en un temps imparti, comme récolter un maximum de rings.
Pour les fans de 100%, sachez que vous pourrez choisir la difficulté entre normal, difficile et extrême ce qui vous permettra de mettre du piment dans vos sessions.
Si le mode aventure commence doucement, la difficulté commence à se prononcer qu’à partir du troisième monde donc, quoi qu’il en soit, vous trouverez toujours du fil à retordre.

Deux autres modes sont jouables : le mode local et le mode en ligne.

Plusieurs « sous-modes » sont à apprécier ici :

Mode local (de 1 à 4 joueurs) :

– Grand prix (succession de courses)

– Course de démonstration
(course en équipe ou en chacun pour soi)

– Course contre la montre

– Jeu sans fil (pour jouer avec plusieurs consoles,
uniquement sur Nintendo Switch)

Mode en ligne :

– Partie rapide (mode choisi au hasard parmi les deux autres modes)

– Course en équipe compétitive ou non compétitive

– Standard (chacun pour soi) compétitive ou non compétitive

– Partie personnalisée/privée

Autre feature très cool du jeu : la customisation des véhicules.
En effet, le jeu offre la possibilité au joueur de personnaliser les véhicules de tous les personnages du jeu, aussi bien sur la performance que sur l’esthétique.
Cependant, les choses ne sont pas aussi faciles !
Ce sera à vous de gagner les kits de peintures et les nouvelles pièces de vos bolides, à débloquer en achetant des capsules de modifications, vendues au prix de 20 crédits (que l’on gagne très facilement en jeu).

Au niveau de la durée de vie, on passe quelques heures sur la campagne (voir beaucoup plus si on veut tenter le 100%). Comme dit précédemment, il y a plusieurs autres modes de jeu et vous y passerez beaucoup de temps. Cependant, Team Sonic Racing ne présente pas vraiment d’intérêt après avoir fini la campagne si vous jouez seul et que vous n’êtes pas abonné au Nintendo Switch Online (comme Mario Kart 8 Deluxe, d’ailleurs).
Mais si vous jouez de temps en temps avec vos proches à des jeux, Team Sonic Racing est le jeu qu’il vous faut.
En outre, une durée de vie excellente si vous possédez le Nintendo Switch Online.

(Note : je n’ai noté aucun problème de matchmaking ou de bugs sur le mode en ligne).

Points forts :

– Courses très jouissives
– L’aspect coop, vraiment sympa
– La personnalisation des véhicules
– Des musiques très cools et toujours dans l’univers Sonic
– Les plusieurs modes de jeu qui enrichissent l’expérience
– La direction artistique…

Points faibles :

– … malgré des graphismes peu optimisés
– La VF est insupportable
– Certains circuits peu inspirés et repompés en partie de All-Stars Racing Transformed…
– … et qui manquent de visibilité
– Un léger manque de finitions
– La rigidité de certains menus

Du coup, pari réussi pour Team Sonic Racing ou pas ?

Si le jeu présente de nombreux défauts, le jeu est toujours aussi fun que Sonic & All-Stars Racing Transformed : les courses sont nerveuses, jouissives et dynamiques et plusieurs modes de jeu assez complets vont vous permettre de faire durer le plaisir.
Cependant, je ne vous le recommande uniquement si vous avez un abonnement au Nintendo Switch Online car c’est grâce à ce dernier que le jeu est meilleur
.
Cependant, le fait que les circuits soient répétitifs gâchent un peu l’expérience de jeu.

Mais quoi qu’il en soit, je recommande grandement Team Sonic Racing à tous les fans de jeu de course et à ceux qui cherchent un jeu auquel jouer entre amis.



Les publicités publiées sur KayZen64.fr servent à financer des concours. 
Merci de débloquer votre bloqueur de publicités afin que des concours soient organisés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close